Energies renouvelables : la fin de l’ère du rachat et le début de l’ère de l’auto-production ?

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 5 octobre 2012

Les temps changent, les modèles économiques aussi, et ce n’est peut-être pas un mal.

En août 2011, je décrivais déjà l’exemple d’une entreprise écossaise qui consommait directement l’énergie électrique de ses trois éoliennes pour minimiser sa consommation de KWh réseau. Inimaginable en France dans l’ère « pré-moratoire » où tout autre système au rachat d’état n’était pas envisageable. Mais voilà, patatra, les règles ont changé et la filière photo-voltaïque s’est trouvée sinistrée.

Le principe de l’auto-consommation réapparait donc comme une solution possible et peut-être bien plus rentable à terme pour l’ensemble des parties intéressées. Cette semaine actu-environnement publiait un article sur l’expérience d’une zone d’activité de Perpignan qui a du revoir sa copie à l’issue du moratoire et qui a décidé d’utiliser son potentiel photo-voltaïque (90 000 m2 de toiture dans le projet initial) pour l’auto-consommation des entreprises de la zone. Après une analyse détaillée des conditions de consommation individuelle, le projet est redessiné et projette la production-consommation de 4 à 5 MW d’électricité PV.

Économiquement qu’en est il ? Selon l’article « Le watt crête installé devrait revenir à 1,5€, contre 6€ pour la couverture récente avec des tuiles solaires du marché Saint-Charles International. Soit quatre fois moins ! » La raison en est simple : plus de règle d’intégration couteuse, la possibilité de réaliser des installations « optimales » comme des ombrières, des parking… et bien sur à ce tarif, les panneaux sont probablement chinois, mais est-ce vraiment si grave ? Et avec l’augmentation planifiée du prix de l’électricité « qui sort du mur », le différentiel de prix est de plus en plus faible. En acceptant de calculer des retours sur investissement en dizaines d’années, la parité réseau est atteinte.

Le problème est la non valorisation des surplus de production, le flou législatif français sur le sujet et la toujours dépendance au réseau pour subvenir aux besoins supplémentaires à la production.

Paradoxalement, c’est peut-être en stoppant le système d’aide à l’achat d’électricité renouvelable que l’on va franchir un pas supplémentaire vers la décentralisation de la production d’électricité et la mise en place de l’internet de l’électricité dessiné par J Rifkin dans sa Troisième Révolution Industrielle… 

En complément, je vous recommande la lecture de TERRA ECO de ce mois sur une île espagnole – El Hierro – qui œuvre à son indépendance énergétique complète à partir de renouvelable (lien payant). Rafraichissant.

Publié dans CAS D'ENTREPRISES, ENERGIE, TRANSITION | Pas de Commentaire »

Débats citoyens « Vers une transition énergétique ? »

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 4 octobre 2012

La Chaire Développement Humain Durable et Territoire lance ces jours-ci un projet ambitieux de consultation citoyenne sur le territoire des Pays de la Loire. Avec un objectif de 60 débats et 30 000 contributions d’ici le mois de mai 2013, il s’agit d’un projet de grande ampleur s’appuyant sur un réseau de partenaires répartis sur les départements de la région.

Débats citoyens « Vers une transition énergétique ? » dans A L'OUEST Capture

Deux « piliers » à cette consultation :

1-      tout un chacun est invité à participer à un débat public qui se déroule près de chez lui, près de son univers professionnel.  J’aurai le plaisir d’animer quelques débats qui se dérouleront sur le territoire vendéen (à suivre sur le page « Agenda » de ce blog et sur le site créé dans le cadre de l’animation de ce projet).

2-      Après avoir participé à un débat ou distinctement, nous invitons le maximum de personnes intéressées à remplir un questionnaire mis en ligne. Ce questionnaire alterne questions fermées et ouvertes et nécessite un investissement d’une trentaine de minutes selon moi. Les résultats seront compilés et synthétisées pour contribuer au débat national lancé cet automne.

Cette démarche de contribution citoyenne fait échos à deux autres niveaux de consultation, au niveau régional tout d’abord et au niveau national pour aboutir en juin 2013 à la mise en débat d’une loi de programmation (la démarche régionale devant aussi aboutir au second semestre 2013 à la publication d’un livre Blanc). Les approches régionales se veulent donc contributrices à une réflexion nationale pour faire un pas de plus vers la Transition énergétique.

Alors, je l’espère à bientôt lors d’un débat citoyen !

Publié dans A L'OUEST, ENERGIE, GES, TRANSITION | Pas de Commentaire »

Illustration d’un projet de production d’énergie par méthanisation : « Fontenay Biogaz »

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 26 septembre 2012

Le biogaz est une source d’énergie peu utilisée qui provient de la dégradation de la matière organique en l’absence d’oxygène. Constitué principalement de méthane et de gaz carbonique, c’est un puissant gaz à effet de serre. Technologiquement, il est possible d’intensifier le phénomène en faisant de la méthanisation en « digesteurs » où cette dégradation est contrôlée.  L’ADEME estime que le biogaz en résultant pourrait couvrir 10% de la consommation nationale de gaz (la France est actuellement importatrice de gaz à plus de 90%).


Ci-dessous un petit dessin pompé sur une publication du Club Biogaz de l’ATEE à parcourir pour mieux comprendre : « Vers l’Autonomie Énergétique des Territoires/ Méthanisation et Biogaz : une filière d’avenir« .

 

Illustration d'un projet de production d'énergie par méthanisation :

Le problème est notamment le coût des projets et la difficulté de délais de mise en œuvre (beaucoup d’acteurs, des structures juridiques à concevoir, un statut « Installation Classée » à présenter à l’administration…) . Bref, on ne peut pas dire que les projets soient très nombreux et lorsque j’ai eu connaissance du projet de Fontenay le Comte (85), je me suis dit qu’il serait bon de le valoriser :

Fontenay Biogaz est un projet porté historiquement par 3 exploitants agricoles avec le soutien de la communauté de commune de Fontenay le comte, la chambre d’agriculture et le SyDEV. Ils ont été rejoints en 2011 par l’entreprise locale Bodin Assainissement. Le projet de méthanisation de 230 kWh est dimensionné pour alimenter en chaleur la piscine intercommunale. Une chaufferie bois complémentaire de 1 MW permet d’étendre la desserte aux 400 logements sociaux collectifs à proximité ainsi qu’au collège public et une salle de sport communale, grâce à un réseau de 1 250 m de long. Le bilan énergétique est de 1,7 GWh d’électricité injectée au réseau et 3,7 GWh de chaleur. La chaleur distribuée est à 92 % d’origine renouvelable dont 32% provenant de la méthanisation et 60 % provenant de la chaudière bois. Le projet est dimensionné à 3,3 millions d’euros.

Et cerise sur le gâteau, une partie du financement (20 000€) est assurée par le citoyen dans le cadre du projet Énergie partagée donc je vous ai déjà parlé. Si, c’est pas ça le Développement Durable ! Vous pouvez encore contribuer à son financement me semble-t-il.

source : http://www.energie-partagee.org/fontenay-biogaz

Publié dans A L'OUEST, CAS D'ENTREPRISES, DEFINITION, ENERGIE, GES, RESPONSABILITE GLOBALE, SE NOURRIR..., TRANSITION | Pas de Commentaire »

Civilisation de l’empathie Acte II : les dessins animés

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 20 septembre 2012

Vous faites partie des lecteurs qui n’ont rien compris ou ont pris peur à la lecture de mon post sur l’ouvrage de J. Rifkin Une nouvelle conscience pour un monde en crise : vers une civilisation de l’empathie ? Je vous recommande donc de comprendre l’esprit du livre dans une lecture animée mis en ligne sur le site de la fondation de J Rifkin. Une seule condition, être anglophone, car ça parle vite, trop vite… mais l’outil de communication visuelle est vraiment pédagogique.

J’adore.

Lien sur l’image :

Civilisation de l'empathie Acte II : les dessins animés dans TRANSITION Capture9

Publié dans TRANSITION, VIDEOS | Pas de Commentaire »

Une nouvelle conscience pour un monde en crise : vers une civilisation de l’empathie par J. Rifkin

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 16 septembre 2012

Je ne m’étais pas destiné à tomber sous le charme d’un soixantenaire chauve et grisonnant des tempes… Je dois pourtant me faire une raison, Jeremy Rifkin me plait beaucoup… Je ne connais pas d’autre personne qui ait une telle culture et vision globale de l’évolution de l’Humanité. J’avais déjà apprécié la « Troisième révolution industrielle » et me voilà conquis par son précédent ouvrage qui est en fait une introduction à la « Troisième révolution industrielle ».

Mon réel enthousiasme n’est cependant pas une recommandation sans réserve.  En fait, ce livre est très bon sans être très digeste (on parle d’un livre de 600 pages bourré de références bibliographiques)… Un peu comme la deuxième assiette de tartiflette qu’on regrette : c’est bon mais lourd à digérer !  Le fait que j’y consacre un des plus longs posts depuis l’existence de ce blog n’est cependant pas vide de sens, bien entendu. J’y ai trouvé une vision, des références et des explications à des impressions que j’avais du mal à formuler. Captivant.

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782918597278.jpg

En m’attelant à lecture d’« Une nouvelle conscience pour un monde en crise : vers une civilisation de l’empathie », je ne m’attendais certainement pas à découvrir un tel condensé d’informations qui rend parfois la lecture bien difficile. Les deux premiers tiers du livre m’ont laissé l’impression de lire « la Grande Histoire de l’Humanité de la préhistoire à nos jours ». Tout ce qui a compté y est traité sous le double prisme de l’évolution comportemental individuel et de la relation de nos civilisations à l’énergie (qui a conditionné notre « réussite » humaine bien réelle aujourd’hui).

Connaissez-vous des livres qui abordent en un tout l’histoire des civilisations, l’évolution de la  psychologie, de la pédagogie, de la thermodynamique, de l’énergie,  de l’économie, de philosophie, du réchauffement climatique et de ses conséquences (…) et tout ça avec une conclusion prospectiviste ? Moi oui : celui-là ! Voilà à quoi vous devez vous attendre en ouvrant ce bouquin  pas ordinaire : un voyage dans le temps, au cœur des civilisations qui nous ont précédées, les raisons de leurs réussites et de leurs échecs avec pléthore de citations et remises en contexte. Je l’avoue humblement, tout ce que je connais à ce jour de Freud, de Rousseau, de la civilisation byzantine et de la religion protestante vient de ce livre ! 

Au-delà de l’aspect, « étalage de culture » (qui me laisse pantois), il y a un sens. Un message est délivré et les époques traversées ne sont que prétexte pour argumenter deux concepts phares : de tout temps la « facture entropique » de l’homme vis-à-vis de la nature nous a entrainé vers un abîme et tout au long de son évolution l’homme a profité de cette énergie pour évoluer « cérébralement » et  devenir un être empathique (vis-à-vis des siens, mais aussi des « autres » humains, des animaux et de la nature en générale). Une vision catastrophique couplée à une vision idéaliste. Que c’est étrange… et attirant à la fois.

Extrait : « Comme les grandes civilisations hydrauliques à sa périphérie orientale, l’Empire romain est mort lorsqu’une grande poussée empathique s’est heurtée à un déficit entropique plus énorme encore. L’empire avait étendu sa domination à d’immenses territoire. La ville de Rome et d’autres citées satellites ont alors accru leur population et leur opulence en aspirant toujours plus d’énergie du travail servile et de la terre. L’urbanisation de l’empire a créé les conditions d’une poussée d’empathie dont le point culminant a été l’avènement du christianisme. Mais, tandis qu’à la surface la nouvelle conscience prenait forme, au dessous continuait l’escalade de la facture entropique, due à la croissance du flux d’énergie qui passait de l’environnement à Rome. Finalement, même le puissant empire romain n’a pu échappé aux effets concrets des lois de la thermodynamique et de la facture entropique qu’elles suscitent.

J’ai compris que nous étions, nous occidentaux qui entrons pour certains dans une ère post-matérialiste (dans laquelle je crois me reconnaitre), en mesure de passer le cap de la « civilisation empathique ». Nous sommes « équipés » cérébralement, grâce à des centaines d’années de progrès (socio-culturo-cérébraux),  pour atteindre ce Grâle qui pourrait nous permettre de sortir du faux pas dans lequel nous nous trouvons en travaillant ensemble, en étant en mesure de profiter du nouveau réseau de communication Internet pour agir ensemble dans l’intérêt commun de notre Biosphère. Nos destins sont liés et nous avons tous à perdre à agir exclusivement dans notre intérêt individuel. Être capable, ne veut pas dire que nous allons le faire… Bien-sûr…

La dernière partie de l’ouvrage dresse les contours d’un scénario possible pour que nous intégrions réellement la situation liée au réchauffement climatique, à la raréfaction des énergies fossiles, à la montée des inégalités, à la perte d’efficacité du système financier, aux risques de conflits mondiaux (…). Ce qu’il dit ne sera probablement jamais la réalité, mais nous pouvons peut-être nous en inspirer pour construire un avenir qui évite le « pire ».

Je ne dis pas que ce livre est facile d’accès, mais moi, j’ai le sentiment qu’il m’a fait grandir.

Publié dans LECTURES, TRANSITION | Pas de Commentaire »

Consultation publique sur le projet de schéma régional éolien terrestre en Pays de la Loire

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 31 août 2012

La DREAL des Pays de la Loire vient de mettre en ligne sa proposition de SRE (Schéma Régional de l’Éolien terrestre). La consultation est ouverte jusqu’au 30 octobre prochain : lien. Je suis content d’apprendre que ma commune est une zone favorable (mais je ne suis pas convaincu que je sois représentatif de la population!).

Consultation publique sur le projet de schéma régional éolien terrestre en Pays de la Loire dans A L'OUEST Capture15

L’élaboration du schéma régional éolien (SRE) est prescrite par la loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement. Il identifie les zones du territoire des Pays de la Loire favorables au développement de l’énergie éolienne terrestre. Ce projet schéma affiche une ambition forte de développement de cette filière. En fixant à 1750 MW l’objectif régional de puissance éolienne terrestre à l’horizon 2020, il vise près de 1000 MW supplémentaires d’ici cette date.

Capture16 dans ENERGIE

Téléchargement du projet de SRE (document complet) (format pdf – 9.3 Mo)
Téléchargement du projet de carte des zones favorables (format pdf – 2 Mo)
Téléchargement du projet de liste des communes potentiellement favorables au développement de l’éolien (format pdf – 69.5 ko)

Publié dans A L'OUEST, ENERGIE, TRANSITION | Pas de Commentaire »

Conférence de clôture du CHEDD Bretagne par Nicolas Hulot

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 22 juillet 2012

Je suis particulièrement fier de la conférence du CHEDD Pays de Loire (lien) en tant que partie prenante, mais je dois bien avouer que le CHEDD de Bretagne a fait fort en invitant Nicolas Hulot pour la clôture du colloque « Les Chemins de la transition ». Chapeau !

Son intervention, a été filmée et mise en ligne (cliquez sur l’image).

Conférence de clôture du CHEDD Bretagne par Nicolas Hulot dans A L'OUEST Capture5

Nicolas Hulot est probablement un des meilleurs « donneur d’alerte » et sa prise de parole est juste et efficace. Son intervention marquée de gravité (un peu désabusé quand même) positionne la priorité sur l’action pour permettre la Transition. Il n’est plus temps de faire des « diagnostics, de convaincre les sceptiques ». Une proposition parmi d’autre : « faire rentrer le futur dans la démocratie » notamment en mettant en place une troisième chambre (en plus du Sénat de l’Assemblée nationale) qui aurait pour mission de s’assurer de la pertinence des orientations prises. Je n’ai pas encore d’avis sur la question mais c’est peut-être un moyen de donner un peu de long terme dans la gestion politique.


Doux rêveur ? Idéaliste ? A vous de voir.

A noter que nous avons les mêmes lectures : Jeremy Rifkin (lien), Lester Brown (lien)…

Publié dans A L'OUEST, TRANSITION, VIDEOS | Pas de Commentaire »

Consultation « Transition vers une économie écologique à l’horizon 2030-2050″

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 18 juillet 2012

Vous avez envie d’exprimer vos envies et visions pour passer « au monde d’après » ?

Je vous propose de participer à une consultation prospective initiée par la Mission Prospective du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE) :  http://bit.ly/consultation-prospective

Préparez-vous à exprimer un avis à partir de la feuille blanche. Je l’ai fait et ce n’est pas si simple !


Consultation


Source : mediaterre

Publié dans ACTUALITE, TRANSITION | Pas de Commentaire »

Débats citoyens sur la transition énergétique en Pays de la Loire

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 9 juillet 2012

Dans le cadre de la Chaire développement humain durable & territoires, coopérative de partenaires, est lancé à la rentrée un projet centré sur la question de la transition énergétique et de ses principes d’actions. Le principe : avant d’engager la transition en termes de solutions (comment réduire nos besoins énergétiques, comment améliorer la performance des équipements, comment produire de l’énergie de manière pérenne pour nos sociétés et sans incidence sur notre environnement), il nous faut en effet définir préalablement les principes d’actions qui doivent guider ces choix techniques, organisationnels, économiques…

Débats citoyens sur la transition énergétique en Pays de la Loire dans A L'OUEST Capture1

De nombreux débats-citoyens se dérouleront entre octobre 2012 et mars 2013 en Pays de la Loire (voir agenda de ce blog qui sera mis à jour prochainement). Ils seront préparés par une dizaine d’intervenants (dont ma pomme) et s’appuieront sur plus d’une vingtaine de partenaires (collectivités, associations, entreprises, établissements d’enseignements supérieurs).

L’objectif de ce projet est d’aboutir à des préconisations citoyennes sur différents principes (consommation/affectation, énergie de flux/stock, précaution/risque, prix/financement… et la question de la gouvernance). La phase de choix des solutions techniques suivra, mais doit découler de ces préconisations citoyennes.

Vous trouverez dès à présent sur le site dédié au projet les premiers éléments de la démarche : note de problématique et d’organisation, liste des partenaires à ce jour, calendrier des débats-citoyens (première dates programmées), questions posées (en cours de rédaction) et quelques références externes.

Publié dans A L'OUEST, ACTUALITE, TRANSITION | Pas de Commentaire »

Quelques raisons d’y croire …

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 8 juillet 2012

Mes lectures actuelles (notamment la réédition de l’ouvrage « the Limith to growth » qui démontre à quel point le « savoir » est ignoré quand un paradigme est imposé. A lire absolument) mais aussi la synthèse des travaux d’un groupe de chercheurs américains qui nous prédit une rupture planétaire irréversible (lien); auraient plutôt tendance à casser toute dynamique positive… mais j’ai quand même trouvé dans l’actualité des raisons de se réjouir. Petit inventaire.

1/ Publication d’un rapport « 30 propositions d’Energy Cities pour la transition énergétique des territoires«  très riche et surtout qui permet de penser que si les représentants gouvernementaux n’ont rien produit à Rio, les collectivités n’attendent rien d’eux pour proposer et – espérons le – agir. Des pistes techniques, économiques, sociales. A parcourir.

2/ La région Pays de la Loire vient de mettre en ligne un rapport développement durable chiffré et très pédagogique. L’action commence par la mesure. C’est bien qu’une région ait le courage d’afficher ses forces (elles existent : autonomie agro-alimentaire, développement de l’agriculture biologique, dynamisme économique…) et faiblesses (saviez-vous que les ligériens prennent beaucoup plus l’avion que leurs voisins, qu’ils rejettent, de ce fait essentiellement, près de 2 tonnes de CO2 en plus par an et par personne que le français moyens ? – malheureusement, il semble que plus on est riche, plus on est impactant et ceci quelque soit ses convictions…).

Quelques raisons d'y croire ... dans ACTUALITE Capture

3/ La fondation Nicolas Hulot vient de publier la seconde édition de « Demain à la une« , une projection de ce que pourrait être l’actualité le 5 juin 2032 et ceci dans l’hypothèse idéale où la transition énergétique a été sérieusement engagée. Ça fait un peu « petite maison de Candy » tant l’approche est idéalisée, mais j’aurais adoré participer à ce type de projet d’anticipation. J’ai reçu la version « papier » avec le Terra Eco de ce mois mais je pense qu’il sera disponible sur le site www.fnh.org dans les jours à venir.

Bonne fin de week-end

Publié dans ACTUALITE, ENERGIE, GES, HUMEURS, TRANSITION | Pas de Commentaire »

1...34567
 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social