Qui connait ISO 31000 ?

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 23 octobre 2011

La norme ISO 31000 est une norme « chapeau » qui décrit un système de management des risques que l’on peut facilement s’approprier dans le cadre de démarche Sécurité, Sécurité alimentaire, Environnemental… L’idée étant de donner un cadre général à toutes les analyses des risques, autant au niveau du vocabulaire utilisé que des méthodologies à déployer.

thumb_gestion-du-risque

Deux sources d’information sur ce sujet :

- le site ISO avec un article un peu veillissant : lien

- la norme ISO 31000 en 10 questions publié par l’Institut pour une Culture de la Sécurité Industrielle (que je ne connaissais pas) que je vous recommande chaudement : lien

A noter enfin, qu’ISO lance une enquête internationale sur cette norme : www.iso31000survey.com pour y contribuer

Publié dans ISO etc... | Pas de Commentaire »

Retour d’expérience pour un Système de Management Intégré efficace

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 7 octobre 2011

Aujourd’hui  s’est tenue, dans les locaux de Qualeader une matinale sur le sujet « Retour d’expérience sur l’efficacité des approches processus ». support de la matinale en lien.

                                                 

Ma modeste contribution à cette matinale consistait à réaliser un rapide retour d’expérience sur l’intégration des Systèmes de Management. Je me permets donc « d’allonger la sauce » par une réflexion sur le sujet en 3 points :

Réflexion n°1 – Mon expérience personnelle m’amène au constat suivant : l’histoire de management en entreprise commence le plus souvent par la mise en place d’une démarche ISO 9001 (sauf cas particulier comme notamment l’éco-industrie plus enclin à s’engager vers ISO 14001 directement). Bien souvent un référentiel supplémentaire vient compléter l’approche « client/produit-service ». Se pose alors la question de « l’intégration » des Systèmes dans un souci initial d’optimisation des ressources. Très personnellement, je pense que l’intégration « par » la cartographie des processus ne doit pas être trop énergivore. Il faut (selon moi toujours) bénéficier des processus pour partager les enjeux (mettre du « SE » dans les processus Support) mais ne pas « se faire violence » pour tout faire rentrer dans les « cases » existantes l’intégralité des enjeux sécurité et/ou environnement…

Réflexion n°2 - Je me suis rendu compte que l’arrivée d’un nouveau référentiel, peut aussi être  un moment privilégié pour redynamiser le système en place. Comme tout le monde le sait, la mise en place initiale n’est pas grand-chose par rapport à l’énergie à libérer pour faire vivre une organisation dans la durée. Plus l’intégration sera poussée, plus le dépoussiérage de l’existant profitera du nouveau projet.

Réflexion n°3 - Le véritable enjeu d’une intégration des exigences externes dans un SMI ne se résume pas en l’existence de documents « QSE » mais se trouve plutôt dans ce que la norme ISO 26000 nomme une approche « holistique ». En effet, en partageant à tous les niveaux de l’organisation les thématiques en question (Q S ? Q E ? QSE ? …), on a plus de chance de ne pas pénaliser « une » performance au service d’une autre au grès des priorités du moment. La performance devient alors « plus » Globale… sans pour autant répondre à la vision « écran large » préconisée par ISO 26000. C’est un bon début dirons nous…

En ce qui concerne le « comment faire ? »,  appelez Qualeader !

Publié dans ISO etc... | Pas de Commentaire »

GRI et ISO 26000 : pour une utilisation conjointe…

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 6 octobre 2011

Le GRI vient de sortir un guide de correspondance entre ISO 26000 et les indicateurs promus par le GRI : lien.

GRI

La grille de correspondance est intéressante techniquement. Le mérite du document est notamment de rapprocher les deux démarches qui sont par nature complémentaires : les principes (ISO 26000) et les modalités de mesure de ces derniers (GRI).

L’introduction insiste sur la nécessité d’élaboration de rapports pour être crédible dans sa démarche de Responsabilité Sociétale, ce qui fait le lien aussi avec le décret RSE (toujours en attente…). Rappelons qu’ISO 26000 n’impose rien. La norme donne un cadre, c’est tout.

Communication externe ou pas, la question du bon indicateur reste pertinente et en ça, le GRI a une grande expérience à partager.

Publié dans ISO etc..., RESPONSABILITE GLOBALE, RSE | Pas de Commentaire »

La norme AA 1000 est elle compatible avec ISO 26000 ?

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 23 septembre 2011

L’AA 1000 standard assurance, développé par l’Institut of Social and Ethical Accountability, est une norme spécifiquement conçue pour organiser et déployer un reporting extra-financier sur le Développement Durable. Elle a pour caractéristique principale la prise en compte de la notion de performance dans le domaine du développement durable, l’évaluation de la sensibilité de l’entreprise aux attentes des parties prenantes, la mesure de la capacité de l’entreprise à se fixer des objectifs, à mettre en œuvre des politiques dans ce sens, et anticiper les contraintes futures auxquelles sera confrontée l’entreprise ainsi que la compatibilité avec GRI.

La série AA1000 se décline en trois normes distinctes : celle relative aux missions d’assurance, celle sur les principes de responsabilité, et celle sur l’implication des parties prenantes qui me semble de loin être la plus pertinente (dispo en anglais sous ce lien). Cette dernière, en cours de révision, aborde les conditions d’un dialogue de qualité avec les parties prenantes, puis détermine une démarche de mise en œuvre des principes de responsabilité AA1000 dans ce contexte.

Cette norme reste très peu connue en France, où aucune entreprise ne l’utilise (actuellement, une quarantaine d’entreprises sont certifiés AA 1000 dans le monde selon le site de l’organisme certificateur SGS). Un document doit être publié prochainement pour clarifier le positionnement des normes AA1000 au regard de la nouvelle donne ISO 26000.

Publié dans ISO etc..., RSE | Pas de Commentaire »

ISO 50001 : c’est parti

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 18 juin 2011

ISO publie sur son site internet l’imminence de la publication de la norme ISO 50001, ce qui marque la fin de la courte vie la norme NF EN 16001 ! Pour les moins initiés, la norme ISO 50001 définit ce qu’est un Système de Management de l’Energie avec l’ambition de permettre aux organisations d’améliorer leur performance énergétique (dans un contexte où cela n’a jamais été aussi pertinent !). Cette démarche sera certifiable.

J’entends déjà la question « mais le volet Energie est déjà intégré dans mon Système de Management de l’Environnement ISO 14001 ! ». Ce n’est pas faux, mais il faut aussi reconnaitre que le niveau d’exigence, notamment en termes de mesure (GTC…) et d’analyse des dérives, est faible dans ce cadre. Bien sur, la structure des deux normes (« PDCA »), les rend totalement compatibles.

Cette norme ne paraît pas inutile, élitiste surement, mais pertinente. Son orientation industrielle forte exclue cependant de facto de son périmètre d’action, les activités énergivores que sont les transports, la sous-traitrance, l’utilisation des produits…

Une présentation sur : http://www.iso.org/iso/fr/iso_50001_energy.pdf

Publié dans ACTUALITE, ENERGIE, ISO etc... | 1 Commentaire »

123
 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social