Idée reçue n°1 : la dématérialisation est une alliée de la lutte contre les émissions de GES

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 18 juillet 2011

Il est de bon ton de s’appuyer sur l’argument écologique pour mettre en place des projets « 0 papier », et patatra, voilà que l’ADEME , en publiant les résultats de l’ACV (Analyse du Cycle de Vie) de l’usage de la messagerie électronique, de la recherche sur le net, démontre une nouvelle fois que rien n’est simple au pays des comportements responsables.

Retenons de l’étude qu’envoyer un mail de 1Mo à un destinataire, c’est 20 g Eq CO2 et que l’envoyer à 10 personnes multiplie par quatre la facture ! Mais pourquoi tant de gaz ? Les émissions associées font intervenir une chaine d’acteurs parmi lesquels les ordinateurs d’envoi et de réception, leur consommation associée, l’énergie « grise » de leur fabrication, mais aussi les multiples serveurs placés entre les PC qui consomment de l’électricité pour fonctionner et pour être refroidis en permanence.

Retenons aussi que la lecture systématique à l’écran n’est pas toujours recommandée. A partir de 30 min de lecture, il est plus « écologique » d’imprimer le document pour le lire dans les conditions optimales que sont le Noir et Blanc recto Verso !

Dernier enseignement « amusant » : une recherche sous Google (ou équivalent) vaut 10 g Eq CO2.

Conclusion : pour l’environnement et l’efficacité globale de nos organisations : ne nous sentons pas obligés d’envoyer à 4 personnes un mail qui en concerne 1; compressons nos documents et dans les supports créés en propre minimisons la taille des images (jpeg ou mieux…) ; préférons la mise à disposition des fichiers sur une plateforme de téléchargement sur internet par la communication de liens ; pour les « gros documents », n’ayons plus de scrupule à imprimer le document à lire (en NB et RV bien sur) ; organisons nos raccourcis et n’utilisons la fonction « recherche » que pour rechercher…

Reste que remplacer l’achat d’un bien par le service associé contribue à une gestion optimale des ressources. La dématérialisation peut être envisagée sous différents angles…

Publié dans GES, IDEES RECUES | Pas de Commentaire »

La taxe carbone bientôt en place…

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 10 juillet 2011

… en Australie.

Le gouvernement australien s’apprête à mettre en place une « taxe carbone » très contestée (tiens, ça me rappelle quelque chose…) qui rentrerait en application en 2012. Vidéo d’EuroNews.

Il s’agit en fait de l’équivalent des « quotas » mis en place au niveau des entreprises européennes dans le cadre des PNAQ (environ 1000 entreprises en France sont concernées), puisque seules les 500 entreprises les plus polluantes du pays seront ciblées dans un premier temps. Une différence de taille avec « notre » dispositif, les 17 €/Tonne de CO2 émises (le prix retenu est le même qui celui que la France souhaitait prendre en compte pour notre défunte « taxe carbone »), seraient payés dès la première Tonne émise (en Europe la logique de seuil a été préférée dans un premier temps avec des estimations de « droit à rejeter » plutôt confortables. Nous dirons que l’on a pris le temps de préparer les esprits et les porte monnaies avant de taper dedans).

Rappelons que l’Australie est très tributaire des énergies fossiles (ci-dessous une représentation graphique pris sur le site de JM Jancovici www.manicore.com) notamment du fait de ses industries extractives (minerais, charbons) et de l’ »Américan Way of Life » en vigueur sur ce petit continent.

La taxe carbone bientôt en place... dans ACTUALITE GES_graph4

 

Publié dans ACTUALITE, GES, INNOVATION | Pas de Commentaire »

Changer le monde avec Jean-Marc Jancovici

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 1 juillet 2011

Je dois bien avouer, avant tout commentaire sur le dernier livre de Jean-Marc JANCOVICI, que je suis personnellement très attaché à l’avis de cet homme, concepteur de la méthode Bilan Carbone et qui, quoi qu’on puisse penser de ses positions; sait les argumenter de manière très rationnelle. A ce titre, son site est une mine d’informations : www.manicore.com à recommander à toute personne se posant des questions sur la problématique Climat-Energie.

Changer le monde, tout un programme ! 

Jean-Marc JANCOVICI semble, dans la première partie de son livre, se désespérer de répéter les mêmes choses… mais il remet le couvert à la veille des élections de 2012 pour jouer son rôle de « lobbyiste ».

En deux mots, le fil conducteur de son  raisonnement : notre dépendance à l’énergie fossile et notre accoutumance à sa disponibilité « quasi-gratuite » (ses démonstrations sont solides) est un péril écologique, économique, financier et surtout démocratique que nous ferions bien de regarder plus attentivement. La priorité selon lui : « décarboner » notre économie et pour se faire revoir les référentiels de nos habitudes et investir… mais exactement où il faut !

Pertinent (les « équivalents esclaves » cachés derrière l’énergie que nous consommons au quotidien marquent les esprits), dérangeant (il reste dans le contexte du moment un franc défenseur de l’énergie nucléaire et il est méprisant quant à la pertinence du développement des énergies éoliennes et solaires) , percutant (les « purs » écologistes doivent apprendre parler « argent » et « moindre risque » pour servir leur cause)…

J’admire la qualité des références et je suis « fan » de l’humour si caustique qui caractérise le personnage. Pour autant, rien de bien neuf par rapport à ces deux précédents livres (sauf le récit intéressant de son aventure avec Nicolas Hulot lors de sa participation à l’écriture du Pacte Ecologique.) , mais je crois aussi avoir compris que ce livre n’est pas écrit pour les « convaincus », il a l’ambition plus large de toucher les curieux « non initiés ». Pas sur que le discours puisse convaincre tant les chantiers affichés sont gigantesques…

Publié dans ACTUALITE, GES, LECTURES, RESPONSABILITE GLOBALE | Pas de Commentaire »

Le Bilan Carbone des ménages français – étude de mars 2010

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 26 juin 2011

L’Observatoire du Bilan Carbone des ménages (si, ça existe !) a réalisé avec IPSOS une évaluation auprès de 2000 ménages de leur  Bilan carbone en les croisant avec les caractéristiques classiquement utilisées dans les enquêtes d’opinion (CSP, classes d’âge…). Pour lire l’étude, cliquez ici.

Pour actualiser vos données de références, sachez donc que selon cette étude, le Bilan Carbone d’un français moyen est évalué à 7.388 kg Eq CO2 et que le transport est le poste le plus « lourd » (54 % des émissions par individu !) devant le logement (30%) et l’Alimentation (22%). Attention, cette étude a choisi de ne pas intégrer les thématiques « Biens de consommation autres que alimentaires » , ainsi que les émissions « cachées » des produits importés. D’autres études doublent l’impact carbone du « français moyen » en intégrant cette « paille » !

Parmi les constats observés : plus nous sommes riches, plus nous sommes impactant en terme de rejet de gaz à effet de serre (compter 8.580 kg Eq CO2 pour les cadres en moyenne)  notamment du fait de la consommation de loisirs et des inévitables voyages en avion qui l’accompagne. Pour les mieux dotés en « miles » , le volet transport peut représenter jusqu’à 60% du Bilan Global de la personne !

Limite de l’exercice selon moi : la « relativité » systématique proposée dans cette étude (tout rapporter au « par personne »). Ainsi, les familles très nombreuses sont « automatiquement » très vertueuses du point de vue carbone et les personnes seules très impactantes (retraités, célibataires…). De la à dire que pour sauver la planète nous devons tous fonder des foyers avec 12 enfants dedans, je pense qu’il y a « erreur dans l’interprétation des chiffres » !

Publié dans GES | 1 Commentaire »

Suite à la réunion Carbon’At du 1er juin

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 11 juin 2011

Notre dernière rencontre à la Cité de Congrès de Nantes résumée en 2 pages :

Suite à la réunion Carbon'At du 1er juin dans GES pdf Compte rendu Carbon’At 1er Juin 2011

 Prochaine rencontre le 17 octobre (lieu à définir entre Nantes et La Roche sur Yon) avec des Décrets parrus et un ordre du jour à valider.

Publié dans GES | Pas de Commentaire »

Du Bilan Carbone au Bilan Environnemental Multicritères

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 11 juin 2011

L’équipe de Qualeader vient d’organiser vendredi matin, une matinale sur un thème innovant, que nous positionnons dans la continuité de la réalisation d’un Bilan Carbone. Une quinzaine de participants ont échangé autour de cette méthode permettant de disposer à l’issue d’une collecte de données « type Bilan Carbone » d’une analyse environnementale multicritères d’une activité.

Le support de la matinale est disponible en téléchargement gratuit : http://www.qualeader.com/nos-evenements/nos-matinales/realiser-bilan-environnemental-multicriteres-d-activite-d-site.html

Si la pertinence de permettre à l’entreprise d’estimer autre chose que de « l’équivalent carbone » a pu être validée, il est aussi ressorti que l’expertise associée aux autres indicateurs environnementaux attendus par ce type de démarche, n’est pas aussi facile d’accès (l’eutrophisation est une notion nouvelle et obscure !).

L’acquisition de ces nouvelles compétences en entreprises semble pourtant être le prix à payer pour limiter les transferts de pollution engendrés par une approche trop vulgarisée.

Publié dans ACTUALITE, GES, INNOVATION | Pas de Commentaire »

1...56789
 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social