Une histoire belge « énergétique »

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 18 janvier 2013

Les histoires belges nous font souvent rires (même moi qui suis attaché familialement à la wallonie et donc un peu susceptible sur le sujet…). Celle-ci me plait bien. J’espère même que ce n’est pas une blague.

Connaissez-vous d’abord le principe des STEP ? Voyons ce que nous dit le site actu-environnement :

Les Stations de transfert d’énergie par pompage sont des installations hydroélectriques qui puisent aux heures creuses de l’eau dans un bassin inférieur afin de remplir une retenue en amont (lac d’altitude). L’eau est ensuite turbinée aux heures pleines. L’électricité de ces stations est appelée essentiellement en période de pointe. Les STEP interviennent en dernier recours notamment en raison du cout de l’eau à remonter (alimentation électrique).

Partant de ce principe, un ministre belge a évoqué un projet un peu fou consistant à construire une île de toute pièce dont l’intérêt serait de reproduire le concept des STEP. Le centre de l’île stocke de l’eau en hauteur et on ouvre le robinet pour faire de l’électricité à partir de turbine quand on a besoin. [Pour lire l’article des Echos sur le sujet : lien]

EUREKA ! On sait donc stocker l’énergie autrement que sous forme d’énergie fossile.

Un peu fou mais bigrement attirant.

Vive les belges et hommage à l’humour belge !

chat

Publié dans ENERGIE, HUMOUR, INNOVATION, MONDE, POURQUOI-PAS? | Pas de Commentaire »

Contribution du CESE au débat sur la Transition énergétique et à l’Efficacité énergétique

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 9 janvier 2013

En contribution du débat national sur l’énergie, le Conseil économique social et environnemental (Cese) a présenté hier, en présence des ministres du logement et de l’environnement, ses deux projets d’Avis concernant la transition et l’efficacité énergétique. A noter : ces présentations étaient rediffusées en direct sur le site internet du CESE. Bel exercice de transparence dont j’ai pu (très partiellement) bénéficier.

Retour Sommaire

lien vers la page de synthèse du CESE sur les Avis : lien

Actu-Environnement résume très bien la teneur des avis : lien. Je retiens personnellement le doigt posé sur 3 axes :

1- L’évolution récente de la TVA des travaux du bâtiment (5 à 10 %) est un très mauvais message en terme d’incitation aux travaux d’isolation des bâtiments. Les rapporteur préconisent un retour en arrière immédiat. Cohérence quand tu nous tiens…

2- « 75% du parc immobilier de 2050 est déjà construit« . Il est donc difficile de ne travailler que sur l’efficacité énergétique des logements neufs ! L’intervention de Cécile Duflot résumée par Actu-environnement, notamment sur le plan de rénovation énergétique : lien.

3 - La sous-exploitation de la Directive européenne « Eco-conception » qui pourraient faire gagner quelques milliers de Tonnes de CO2 si on la traduisait vraiment dans le droit français.

Publié dans ENERGIE, TRANSITION | 1 Commentaire »

L’avenir énergétique selon GRDF … en image

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 11 décembre 2012

Vous avez envie de vous décontracter devant un petit film optimiste sur notre avenir énergétique vu par un énergéticien par définition très « intéressé » par le sujet  ? J’ai ce qu’il vous faut avec l’exercice prospectif de GRDF qui nous propose sa vision de notre avenir à l’horizon 2030.

Une fois la réserve de la subjectivité prise en compte, la vidéo présente quelque intérêt. On remarquera, ici aussi, le doigt mis sur les Smart Grids, définitivement très « tendances » actuellement.

Lien vers le film

 

L'avenir énergétique selon GRDF ... en image dans ENERGIE capture3

Publié dans ENERGIE, TRANSITION, VIDEOS | Pas de Commentaire »

Retour sur la matinale Qualeader « Quelles démarches entreprendre pour limiter les conséquences économiques et environnementales liées à sa consommation énergétique? »

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 11 décembre 2012

L’actualité est à l’Énergie et je me rends compte qu’en ce moment j’ai un peu de mal à traiter d’autres sujets. Je promets que je ferai un effort de diversité pour les prochains posts. Peut-être que la fin du Monde m’inspirera ?

Bref, pour le moment, je souhaite revenir sur la matinale organisée par Qualeader vendredi dernier sur le sujet « Quelles démarches entreprendre pour limiter les conséquences économiques et environnementales liées à sa consommation énergétique? » qui a tenu toutes ses promesses et mérite une promotion sur ce blog dépassant largement l’esprit « corporate » qui est bien sur le mien.

Le document présenté par notre experte sur le sujet, accessible gratuitement en ligne sur le site de Qualeader, mérite le détour et apporte un niveau d’information riche sur le contexte énergétique nationale et régionale, les évolutions réglementaires récentes, les aides disponibles, les bases d’un Système de Management de l’Energie… Une mine à parcourir.

Bravo à ma jeune collègue Juliette pour cette matinale réussie.

Retour sur la matinale Qualeader

Pour terminer, toujours sur le sujet Énergie, je fais le lien avec la lettre de décembre 2012 sur le projet de débats citoyens sur la transition énergétique sur la région des Pays de la Loire auquel je participe ponctuellement. Plus de 15 débats ont déjà eu lieu avec près de 700 participants. 35 débats sont programmés jusqu’à fin mars 2013 dont un le 1er février à la Communauté de Commune des Herbiers et un le 21 février chez Cointreau à Angers (débat organisé par Carbon’at).

Publié dans A L'OUEST, ACTUALITE, ENERGIE | Pas de Commentaire »

Actu : RSE, NDdL, Efficacité Enérgétique, sortie du statut de déchet, ISO…

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 17 novembre 2012

Il se passe des choses en ce moment. Je suis un peu paresseux ce soir alors je fais un tir groupé :

1- La Commission européenne semble partir sur une hypothèse d’obligation pour les entreprises européennes de plus de 500 salariés, de la publication d’une information extra-financière et ce dès 2014. Cohérence totale avec l’obligation française en cours de mise en place.

source : http://www.institutrse.com/actualite-rse/actualites-de-la-rse/la-rse-fait-un-pas-dans-les-politiques-publiques.html

2- La directive européenne relative à l’efficacité énergétique du 25 octobre 2012 a été publiée ce mercredi 14 Novembre. « Les États membres établissent une stratégie à long terme pour mobiliser les investissements dans la rénovation comprenant notamment des politiques et mesures visant à stimuler des rénovations lourdes de bâtiments » // « Les États doivent éliminer les entraves  qui font obstacle à l’efficacité énergétique, en particulier en ce qui concerne: a) le partage des incitations entre le propriétaire et le locataire d’un bâtiment, pour éviter que ces parties ne renoncent à effectuer des investissements [...]

source : http://www.sydev-vendee.fr/renovationenergetique/?p=444

3- Notre Dame des Landes. A-t-on le droit d’évoluer dans le monde économique et industriel et de ne pas être convaincu par ce projet ? C’est mon cas. Je pense que ce projet est anachronique et que ce n’est pas un bon investissement. L’absence de transparence dans le processus de décision ferme la marche… Je vous recommande la lecture du post d’Alain Grandjean :

http://alaingrandjean.fr/2012/11/14/laeroport-notre-dame-des-landes-le-jeu-des-7-erreurs/

http://abonnement.actu-environnement.com/HS?a=ENX7CqkLoH4b8SA9MKJbC2HnGHxKLTu7NvcStGb5lw8W0bBhOG5mpqVsje_HhdB5YlLN

4- La sortie du statut de déchets est en vigueur depuis le 1er octobre 2012. Selon la directive 2008/98/CE relative aux déchets, certains déchets peuvent redevenir des produits lorsqu’ils ont subi une opération de valorisation ou de recyclage répondant à des critères spécifiques. Cette nouvelle mesure pourrait booster le marché des matières premières recyclées.

5- Évolutions de normes ISO 9001 et ISO 14001. Afnor a communiqué ces derniers jours sur les évolutions à venir (2014/2015) des deux normes de système de management phares. A retenir : une harmonisation de la structure des deux normes; pour ISO 14001 une attention accentuée sur le volet transparence et prise en compte des parties prenantes et pour ISO 9001 la piste d’une obligation (légitime) de documentation de l’analyse des risques « clients » (l’équivalent de l’approche « analyse environnementale » pour ISO 14001). A suivre.

6- Enfin, je ne résiste pas au dernier post d’Oilman qui fait écho à un mon inquiétude sur l’avenir énergétique des Etats-Unis . Mise en perspective intéressante.

http://petrole.blog.lemonde.fr/2012/11/13/les-etats-unis-1er-producteur-mondial-de-petrole-en-2017/#xtor=RSS-32280322

Publié dans A L'OUEST, ACTUALITE, ENERGIE, ISO etc..., RSE | Pas de Commentaire »

238 000 Mw éolien installé dans le monde depuis le début de l’année…

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 29 octobre 2012

… c’est le chiffre avancé par le Earth Policy Institute (le site de Lester Brown, auteur du Plan B).

La nouveauté, c’est l’émergence de l’éolien offshore, dont la capacité a été multipliée par six depuis 2006. Hip Hip Hourra ! 90% des ces installations sont européennes, pour l’essentiel anglaises, la France n’existant malheureusement pas dans le palmarès.

Mise en perspective intéressante : « Le potentiel en énergie éolienne offshore de 9 des 10 premiers pays émetteurs de dioxyde de carbone en 2010 est supérieur à leurs besoins actuels en électricité – l’exception étant l’Iran -. Les ressources éoliennes offshore de la Russie et du Canada sont, par exemple, respectivement 23 et 36 plus élevés que leur demande actuelle d’électricité. » Gardons quand même à l’esprit que l’intermittence de la production et notre incompétence à stocker l’électricité ne permet d’envisager une translation totale vers ce « Graal ». Reste que c’est un bout de la solution, probablement.

238 000 Mw éolien installé dans le monde depuis le début de l'année... dans ENERGIE capture18

Publié dans ENERGIE, MONDE | Pas de Commentaire »

Réunion Vendée Croissance Verte du 26 octobre 2012

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 26 octobre 2012

Une réunion du Club Vendée Croissance Verte se tenait aujourd’hui sur le site du départ du Vendée Globe. J’ai eu la chance d’y participer et de prendre, en plus d’une dose d’air marin, une dose de motivation : il se passe des choses localement ! J’ai même eu le sentiment que les quatre intervenants avaient été choisis pour illustrer les piliers de la Troisième Révolution industrielle de Jeremy Rifkin qui m’est si chère :

- ERDF nous a présenté le projet pilote SMART GRID VENDEE. Je suis content de me trouver sur un territoire d’expérimentation de cette nouvelle technologie et je vais suivre ça de près (lien vers la vidéo ERDF projetée ce jour sur les SMART GRIDS).

- J’ai découvert la Mission Hydrogène et sa représentation locale. La technologie avance.

- Une entreprise vendéenne spécialisée dans le micro-éolien EOLYS nous a présenté ses modèles et ses ambitions de développement.

- La naissance du réseau SYNERCIEL promouvant la rénovation énergétique des bâtiments par l’animation d’un réseaux d’artisans aux compétences complémentaires.

 

Réunion Vendée Croissance Verte du 26 octobre 2012 dans A L'OUEST capture16

 

Voici de quoi être regonflé à bloc !

Au fait, je vous rappelle que Carbon’at vous offre la possibilité de vous faire présenter la Troisième Révolution Industrielle par J. RIFKIN « himself » ! Lien.

Publié dans A L'OUEST, CAS D'ENTREPRISES, ENERGIE, TRANSITION, VIDEOS | Pas de Commentaire »

On a un problème… Les US sont en train de devenir le premier pays producteur de pétrole au monde !

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 14 octobre 2012

On ne l’avait pas vu venir et pourtant la « Transition énergétique » semble prendre un tour bien différent aux USA de ce que nous envisageons en Europe. Plus question de parler de Sobriété, d’Efficacité ou de Renouvelable. L’actualité, c’est la mise en place d’une nouvelle Super Puissance Pétrolière !

En effet, l’émergence de la technologie de la fracturation hydraulique a permis de libérer l’esprit « pionnier américain »; ces derniers étant toujours prompts à exploiter ce que Mère Nature a mis à portée de pioches. Les chiffres donnent le tournis : 600 000 emplois créés dans le secteurs depuis 2008, un potentiel de production de 10 millions de barils par jour en 2020. Tout ceci provoque l’émerveillement de Walter Russell Mead (article publié The Américan Interest et traduit cette semaine par Courrier International) : cette révolution énergétique permettra selon lui le renouveau économique des USA dépassant de loin son indépendance énergétique maintenant accessible et son retour au premier plan international (je n’ose même pas imaginer à quoi il pense…). Je ne précise pas que les volets environnemental et climatique ne font pas parti de son analyse. L’objectif est bien de galvanisé le lecteur sur le monde idéal qui attend sa grande Nation, pas de faire dans la nuance.


http://terresacree.org/images/petrole_oil_dollar_2_1.gif

Au même moment l’AIE nous informe que le Pic Oil n’est plus à craindre ! Dans son rapport de prospective pour la période 2011-2017, le Medium-Term Oil Market Report 2012(MTOMR 2012) nous apprenons que « contrairement aux craintes distillées les années passées, le monde, malgré un appétit croissant, ne manquera pas de pétrole. Selon les projections de l’AIE, la demande de brut devrait dépasser, en 2015, les 95 millions de barils par jour, contre 90 en 2012. Dit autrement, la croissance économique mondiale devrait progresser de 3,9% par an en moyenne sur la période, quand la demande de pétrole progressera, elle, juste de 1,2% par an. Cet appétit sera essentiellement celui des pays émergents qui progressera de 2,9% par an. // Au total, la capacité de production pourrait atteindre les 102 millions de barils par jour (md/j) : +9,1% par rapport à 2011. Les experts de l’AIE estiment que l’Amérique du nord et l’Irak fourniront 60% de cette croissance. La capacité de production dépassant largement les besoins estimés (102 mb/j contre 95 mb/j en 2017), les prix devraient logiquement s’en ressentir. »

 

Tant que nous avions le double enjeu « Climat – Énergie », convaincre de l’action « indispensable » vers une Transition énergétique semblait accessible. La pression prix du pétrole a réellement un effet positif sur l’évolution des pratiques et des comportements. Si ces éléments ne sont pas contredis prochainement, convaincre de la nécessité de prendre en compte l’enjeu « climat » sera plus compliqué et pourtant, il est aujourd’hui devenu impossible de laisser passer une nouvelle génération avant d’agir (le prochain rapport du GIEC qui sortira en 2013 ne lasserait plus aucune place au doute). Sans compter les moyens qui vont être maintenant donnés aux lobbyistes climato-sceptiques qui vont être gigantesques, à l’échelle des milliards de dollars liquides extraits des sous-sol américain. Merci Mr Edgar Morin de m’avoir donner hier du courage, car ça va être dur…

source : Journal de l’Environnement et Courrier International

Publié dans ENERGIE, GES, MONDE | 1 Commentaire »

Note d’Analyse du CAS : « vers des prix du pétrole durablement élevés »

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 7 octobre 2012

Bon d’accord, ce n’est pas un scoop. ça reste cependant intéressant de lire les sources des ministères en charge du sujet, puisque le Centre d’Analyse Stratégique est sensé alimenter le gouvernement en informations de première main. Cliquez ici pour lire la note complète. Largement inspiré des données de l’AIE le support reste une synthèse intéressante.

Extrait : « Si, au-delà de 2020, la production des pétroles conventionnels entame un déclin et que la demande des pays émergents continue à progresser, des déséquilibres plus massifs pourraient apparaître, induisant de potentielles tensions géopolitiques. La maîtrise de la demande constituerait alors la meilleure réponse. »  Et plus loin :  » Un consensus émerge aujourd’hui sur le maintien des prix du pétrole élevés (supérieurs à 100 $/baril) et volatils dans les années à venir, permettant à certains pays producteurs de poursuivre leur développement, mais amplifiant pour la France les effets négatifs sur la croissance économique d’une facture pétrolière (plus de 49 milliards d’euros en 2011) qui pèse de plus en plus lourd dans notre déficit commercial. »

 

Note d'Analyse du CAS :

Si on lit à travers les lignes, on ne parle pas ici que de la disparition annoncée du pétrole. Il y est en effet largement fait référence aux ressources « non conventionnelles ». On peut même avoir le sentiment qu’il s’agit d’un argumentaire promotionnel… Citations : « À défaut, les ressources d’hydrocarbures non conventionnels, considérables, devraient permettre de répondre à la demande, à condition toutefois que leur développement soit suffisamment rapide et que leurs conditions d’exploitation respectent l’environnement. » et plus loin « Dans tous les cas, les enjeux climatiques, le poids de la facture pétrolière sur notre économie, la garantie de notre approvisionnement énergétique ainsi que les incertitudes techniques ou géopolitiques sur la production pétrolière appellent à une réduction de notre consommation pétrolière, à une accélération du mouvement de la transition vers une économie décarbonée et à un développement de nos propres ressources énergétiques. »

Je crois que malheureusement gaz et pétroles de schistes seront bien extraits de nos sous-sol. Je reste cependant convaincu que nous devons attendre le plus possible pour deux raisons :

1- plus on attend, plus la valeur économique du « jus de pétrole » sera élevée

2- plus on attend, plus la technologie a une chance de s’améliorer et intégrer les impacts environnementaux inacceptables en l’état

Mon espoir réside dans le fait que leur extraction sera suffisamment couteuse pour nous imposer la Transition énergétique intégrant le triptyque SOBRIETE, EFFICACITE et RENOUVELABLE promotionné par Négawatt. Une poire pour la soif, pas plus… 

Publié dans ENERGIE, REFERENCES | Pas de Commentaire »

Energies renouvelables : la fin de l’ère du rachat et le début de l’ère de l’auto-production ?

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 5 octobre 2012

Les temps changent, les modèles économiques aussi, et ce n’est peut-être pas un mal.

En août 2011, je décrivais déjà l’exemple d’une entreprise écossaise qui consommait directement l’énergie électrique de ses trois éoliennes pour minimiser sa consommation de KWh réseau. Inimaginable en France dans l’ère « pré-moratoire » où tout autre système au rachat d’état n’était pas envisageable. Mais voilà, patatra, les règles ont changé et la filière photo-voltaïque s’est trouvée sinistrée.

Le principe de l’auto-consommation réapparait donc comme une solution possible et peut-être bien plus rentable à terme pour l’ensemble des parties intéressées. Cette semaine actu-environnement publiait un article sur l’expérience d’une zone d’activité de Perpignan qui a du revoir sa copie à l’issue du moratoire et qui a décidé d’utiliser son potentiel photo-voltaïque (90 000 m2 de toiture dans le projet initial) pour l’auto-consommation des entreprises de la zone. Après une analyse détaillée des conditions de consommation individuelle, le projet est redessiné et projette la production-consommation de 4 à 5 MW d’électricité PV.

Économiquement qu’en est il ? Selon l’article « Le watt crête installé devrait revenir à 1,5€, contre 6€ pour la couverture récente avec des tuiles solaires du marché Saint-Charles International. Soit quatre fois moins ! » La raison en est simple : plus de règle d’intégration couteuse, la possibilité de réaliser des installations « optimales » comme des ombrières, des parking… et bien sur à ce tarif, les panneaux sont probablement chinois, mais est-ce vraiment si grave ? Et avec l’augmentation planifiée du prix de l’électricité « qui sort du mur », le différentiel de prix est de plus en plus faible. En acceptant de calculer des retours sur investissement en dizaines d’années, la parité réseau est atteinte.

Le problème est la non valorisation des surplus de production, le flou législatif français sur le sujet et la toujours dépendance au réseau pour subvenir aux besoins supplémentaires à la production.

Paradoxalement, c’est peut-être en stoppant le système d’aide à l’achat d’électricité renouvelable que l’on va franchir un pas supplémentaire vers la décentralisation de la production d’électricité et la mise en place de l’internet de l’électricité dessiné par J Rifkin dans sa Troisième Révolution Industrielle… 

En complément, je vous recommande la lecture de TERRA ECO de ce mois sur une île espagnole – El Hierro – qui œuvre à son indépendance énergétique complète à partir de renouvelable (lien payant). Rafraichissant.

Publié dans CAS D'ENTREPRISES, ENERGIE, TRANSITION | Pas de Commentaire »

1...34567...10
 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social