Et si on s’offrait un arbre ?

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 2 janvier 2012

Depuis quelques années mon entreprise compense les émissions associées aux déplacements des consultants en parrainant des plantations d’arbres auprès de l’association Coeur de Forêt. Je fais aussi personnellement confiance à cette association pour les petits cadeaux du quotidien (toujours mieux qu’une chose inutile pour dire à l’autre que l’on pense à lui !).

Il me parrait donc intéressant de valoriser Coeur de Forêt en ce début d’année.

Et si on s'offrait un arbre ? dans BIODIVERSITE Logo%20CDF

Avant toute chose, il va sans dire que la compensation ne peut pas être considérée comme un but en soit et ne se soustrait aucunement aux émissions de Gaz à Effet de Serre d’une activité. C’est une action de Responsabilité Globale, voilà tout. Les objectifs de l’association dépassent de loin le positionnement de la compensation mais signalons que cette dernière est signataire de la Charte des organismes de compensation mis en place par l’Ademe (lien).

L’association se positionne sur la protection et la volorisation des forêts primaires ainsi que sur la prise en compte des peuples qui vivent à proximité de ces lieux. Depuis 2001, elle est intervenue sur plusieurs projets (Pérou, Brésil, Madagascar, Cameroun…); chaque projet nécessitant un temps de présence in-situ de plusieurs années. Au delà de la très symbolique « plantation » (avec la  perspective de stocker du carbone, de contribuer au maintien de la biodiversité…), l’association insiste sur la mise en place de filières de commerce équitable et sur l’implication des populations locales qu’elle appelle « les gardiens de l’eau ». Très durable dans son approche.

Bilan après 10 ans d’existance (selon les données communiquées sur le site internet) : 130 000 arbres plantés, 400 ha de terres achetées pour les communautés forestières, création de 6 filières de commerce équitable.

Une initiative intéressante, accessible aux particuliers comme aux entreprises.

Publié dans BIODIVERSITE, CAS D'ENTREPRISES | Pas de Commentaire »

Créer votre Refuge « LPO »

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 14 décembre 2011

Après avoir assisté à une présentation donnée par un représentant de la LPO, je me fais le relais d’une initiative peu connue (en tout cas moi, je ne la connaissais pas) de contribution au maintien de la biodiversité dans son quotidien.

En effet, la notion de « biodiversité » est le plus souvent mal comprise et cantonnée à la logique de « réserve naturelle », de sanctuarisation alors que intelligemment, la LPO propose une participation beaucoup plus dynamique et interactive aux acteurs du territoire. La « biodiversité de proximité » a aussi de la valeur.

LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux)

Le concept se nomme « Refuge LPO » et propose à chacun (particulier, école, entreprise, collectivités…) d’organiser dans son univers propre un espace dédiée à la faune ou à la flore dite « sauvage ». Il s’agit selon les cas, de mettre en place un perchoir, nichoir et autres « bonnes pratiques » présentées dans des petits guides accessibles à tous. Le réseau compte aujourd’hui plus de 10 500 propriétaires !

Les bonnes pratiques sont bien sur pertinentes sans passer par la LPO, mais les compétences sont là, alors…

Liens :

  • Le cas de la Chapelle-sur-Erdre est intéressant car ambitieux (lien site).
  • Le principe des refuges LPO est décrit sur le site, et notamment sur le petit film associé à la page : lien

 

De mon côté, je convoque le Conseil de famille…

Publié dans BIODIVERSITE, CAS D'ENTREPRISES | 1 Commentaire »

12
 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social