Retour sur la journée TRIA du 24 novembre 2014

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 25 novembre 2014

Hier était une journée à saveur particulière. Une matinée consacrée à l’organisation de la soirée Carbon’at du 7 janvier sur l’Économie de Fonctionnalité (très bientôt nous pourrons communiquer les noms des intervenants mais inscrivez-vous sans attendre car le nombre de places est limité) et une après-midi dédiée à la TRIA en Pays de la Loire.

Des journées comme ça, j’en redemande : ça donne du boulot et du sens au boulot !

CaptureRevenons sur l’après-midi TRIA, qui se déroulait dans le bel environnement de Terra Botanica à Angers. Nous étions 400 à assister à ce colloque.

« TRIA », ça veut dire Troisième Révolution Industrielle et Agricole (lien vers le blog). C’est une démarche inspirée de l’approche de Jeremy Rifkin (lien), adaptée à la configuration de notre région où le « A » de Agricole trouve une place très pertinente (Christiane Lambert trouve en plus que c’est plus joli à dire « TRIA » par rapport à « TRI » !).

La « TRIA », c’est avant tout une initiative des chambres consulaires des Pays de la Loire en faveur d’une prise en compte des nouveaux enjeux auxquels nous sommes confrontés. Le portage initial de l’initiative n’est pas le même que celui du Nord-pas-de-Calais (lien) mais la finalité est la même : fuir la morosité ambiante, ne pas nier les enjeux qui nous contraignent et offrir une perspective positive aux acteurs économiques du territoire. A lire sur le sujet, la lettre API du 24/11 dédiée à la TRIA (lien).

Jeremy Rifkin a beaucoup de défauts, tout ce qu’il dit n’est pas parole d’évangile; mais reconnaissons lui d’avoir réussi à faire intégrer dans les structures économiques traditionnelles des thématiques considérées comme contraire à l’intérêt de l’économie jusqu’à présent. Les militants ne devraient pas trop critiquer cela, mais encourager ce changement de posture.

Je vois dans cette initiative une véritable preuve de courage des 3 structures consulaires (Chambre d’Agriculture, de Métier et d’Industrie). Elles sont en effet, comme nous tous, pressées par l’urgence de l’immédiat dans un contexte économique contraint et n’étaient pas forcement attendues sur des sujets encore identifiés par beaucoup comme des « niches ». Le fait de décider de poser la question de la nécessaire mutation de nos entreprises est un acte fort indispensable. On ne change pas les fonctionnements quand tout va bien (pourquoi le ferait-on ?). C’est donc le bon moment pour encourager les acteurs économiques à innover.

Beaucoup de têtes d’affiche à la conférence : Christophe Clergeau (Région), Bruno Hug de Larauze (CCI), Christiane Lambert (CRA), Bruno Retailleau (CG85), mais aussi des entreprises comme ARMOR, LA POSTE…

Peu d’annonces, une volonté assumée de valoriser ceux qui sont les « éclaireurs » sans afficher clairement le chemin pour les autres, une faible visibilité sur la suite de la TRIA… telle serait ma vision si je voulais voir les choses du côté obscure. Il se trouve que j’ai envie de croire Christiane Lambert quand elle dit que « la TRIA ne doit pas être un projet inter-consulaire de plus« ; j’ai envie de croire que la valorisation des « belles initiatives » vont contribuer à faire bouger les lignes et puis, il s’est passé un truc dans l’euphorie du moment : les présents avaient enviephoto(1) d’y aller !

De plus, c’est pas tous les jours que vous verrez les directeurs consulaires en « TRIA Heroes » (ci-contre) !

Pour finir et vous dire mon principal motif de satisfaction à l’issue de cette grosse journée : il a beaucoup été question d’innovation non technologique. Bien sur la tentation (dans la prolongation de la vision rifkiniène) est de tout miser sur l’innovation technologique; mais je crois avoir entendu une dizaine de fois les entreprises parler « d’usage plutôt que possession« .

Je suis convaincu que l’économie de la fonctionnalité (lien) a une place à prendre dans les nécessaires changements à venir; donc dans la TRIA; évidemment.

Le sujet de conférence du 7 janvier organisée par Carbon’at est donc bien choisi et le partenariat TRIA réalisé pour l’occasion, ultra-pertinent. Rendez-vous à cette occasion à la CCI de Nantes.

Longue vie à la TRIA.

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social