• Accueil
  • > INNOVATION
  • > Quand mes souvenirs d’enfant se rapprochent de la « vraie vie »

Quand mes souvenirs d’enfant se rapprochent de la « vraie vie »

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 8 septembre 2013

Né en 1975, je suis issu d’une génération qui a eu accès à des dessins-animés, des bandes-dessinées, des livres devenu ado (…) d’une très grande richesse. Nos aïeux ont construit leur imagination (leurs idéaux ?) avec Jules Verne, moi je n’ai pas spécialement honte de l’avoir construit grâce à Hergé, aux Cités d’or, à l’heroic fantasy et la science-fiction.Quand mes souvenirs d’enfant se rapprochent de la « vraie vie » dans INNOVATION capture3

Dans la prolongation de la réflexion du CAS sur le sujet (lien), voici quelques illustrations de ce que j’estime être une transformation du virtuel en réalité.

  • Le plus illustre anticipateur à mes yeux est Hergé. Il n’a pas seulement envoyé Tintin sur la Lune ; mais grâce à son personnage Tryphon Tournesol, il a aussi imaginé de nombreuses innovations dont l’imprimante 3D dont on nous affirme à longueur de journée l’évidence de son rôle dans la 3ème révolution industrielle.


  • J’ai adoré le dessin animé « Les Cités d’or » (et mes filles, qui subissent mes goûts comme il se doit ont la même affection pour Esteban, Zia et Tao). Les auteurs ont tout misé sur le soleil sans peut-être envisager que leur grand Condor (100% solaire comme l’avion que souhaite utiliser Raphael Dinelli en 2014 pour engager un grand voyage international) ou leur bateau SOLARIS seraient d’actualité en 2013 (cf projet Greenhart : lien)!

capture6 dans INNOVATION

  • Je n’oublie pas Franck Herbert qui dans son ouvrage fleuve DUNE avait imaginé, pour répondre à l’environnement hostile et sec de la planète titre, ce qui semble trouver matérialisation aujourd’hui : une technologie qui transforme la transpiration en eau potable. Lien vers la Vidéo.


  • Enfin, comme il n’y pas que la technologie dans la vie, Uderzo et Goscinny, ont très tôt compris ce qu’était obsolescence programmée des biens de consommation (désolé pour la mauvaise qualité de l’image).

capture7-300x161

 

 

 

 

 

 

C’est au moment ou Miyazaki met fin à sa carrière de réalisateur http://courrierint.com/node/1023758  que je choisis d’écrire ce post. J’espère que ces visions apocalyptiques de notre destin sur terre ne sont pas prémonitoires, contrairement aux exemples cités ci-dessus.

 

Une Réponse à “Quand mes souvenirs d’enfant se rapprochent de la « vraie vie »”

  1. jonsnow dit :

    Je préfère retenir l’espoir et l’enthousiasme que Miyazaki transmet dans ses oeuvres car: « fear is the mind-killer »! ;)

    Merci pour d’avoir débusquer tout ça :)

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social