Le fameux discours de Robert Kennedy sur le PIB

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 5 mai 2013

Il y a quelques fondamentaux historiques dans lesquels je me retrouve.  Le discours ci-dessous de Robert Kennedy en fait parti.

Robert Kennedy, 1964.

Notre PIB prend en compte, dans ses calculs, la pollution de l’air, la publicité pour le tabac et les courses des ambulances qui ramassent les blessés sur nos routes.

Il comptabilise les systèmes de sécurité que nous installons pour protéger nos habitations et le coût des prisons où nous enfermons ceux qui réussissent à les forcer.

Il intègre la destruction de nos forêts de séquoias ainsi que leur remplacement par un urbanisme tentaculaire et chaotique. Il comprend la production du napalm, des armes nucléaires et des voitures blindées de la police destinées à réprimer des émeutes dans nos villes.

Il comptabilise la fabrication du fusil Whitman et du couteau Speck, ainsi que les programmes de télévision qui glorifient la violence dans le but de vendre les jouets correspondants à nos enfants.

En revanche, le PIB ne tient pas compte de la santé de nos enfants, de la qualité de leur instruction, ni de la gaieté de leurs jeux.

Il ne mesure pas la beauté de notre poésie ou la solidité de nos mariages.

Il ne songe pas à évaluer la qualité de nos débats politiques ou l’intégrité de nos représentants.

Il ne prend pas en considération notre courage, notre sagesse ou notre culture.

Il ne dit rien de notre sens de la compassion ou du dévouement envers notre pays.

En un mot, le PIB mesure tout, sauf ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue »

Au delà du rêve que je caresse de croiser un jour un homme politique (vivant) qui dise un truc s’en approchant, ce petit rappel est là pour confirmer que la réflexion sur le suivi d’autres indicateurs de richesses (cf post sur le débat régional en Pays de la Loire) a toute sa place, y compris en période de crise économique. Ce n’est pas remettre en cause la nécessité d’une activité économique dynamique que d’accepter que la vie ne se résume pas à la croissance du PIB.

 

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social