• Accueil
  • > HOMMES
  • > Relation compliquée entre empreinte carbone et revenus

Relation compliquée entre empreinte carbone et revenus

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 20 septembre 2012

Une étude anglaise en ligne sur le blog Carbon Commentary, repris sur le dernier Courrier International (d’où je tire scan de mauvaise qualité ci-dessous) mérite une certaine attention. A la question « Qui sont le plus écolos entre les hauts revenus et les bas revenus ?« , la réponse est : les deux, selon que l’on regarde la valeur relative ou la valeur absolue.

Les anglais les plus riches (10% des plus hauts revenus) explosent donc leurs émissions carbone par tête de pipe quasiment exclusivement du fait de leur irrépréhensible besoin de se déplacer en avion. Par contre, les émissions par unité monétaire sont beaucoup plus faibles que les émissions des bas salaires. Plus de moyens pour consommer mieux, y compris sur le volet environnemental.

A l’inverse, les plus bas revenus (10% des plus bas revenus) sont beaucoup moins émetteurs en valeur absolue du fait d’une moindre utilisation des services de transports énergivores mais, rapportées à chaque livre dépensée, les émissions explosent (3 fois plus que les plus riches). Un point à remarquer (qui introduit bien la notion de précarité énergétique) : les 10% des plus bas revenus rejettent autant de carbone en valeur absolue que les plus haut revenus pour leur habitation (électricité et gaz).

 

Relation compliquée entre empreinte carbone et revenus dans HOMMES Capture10

 

 PS : je me rappelle d’une étude de l’ADEME arrivant à des conclusions équivalentes. Pas moyen de remettre la main dessus. Si quelqu’un peut m’aider.

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social