Cohabitation éoliennes – oiseaux

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 2 septembre 2012

Deux articles de suites sur les éoliennes…. Un article récent de Nature (relayé par courrier International n°1139) relance un débat schizophrénique pour les personnes attachées à la question environnementale. Dans quelle mesure peut-on impacter la biodiversité (en tuant des oiseaux) au nom de la Transition énergétique (en multipliant les éoliennes) ?

L’article de Nature met en évidence tout d’abord que les installations éoliennes sont loin d’être nos œuvres les plus impactantes sur la mortalité non naturelle des oiseaux. Les ordres de grandeur sont significatifs : lorsque 2 milliards de volatiles disparaissent annuellement du fait de l’action combinée de nos immeubles vitrés et nos chats domestiques, les éoliennes exterminent 440 000 oiseaux (chiffres estimés sur le territoire américain).

Le second constat est que les éoliennes ont un vrai impact sur la faune volante, notamment lors des migrations. Il est inutile de nier ce fait par volonté d’angélisme écologique. Il semble cependant que des solutions peu couteuses soient accessibles : stopper les éoliennes lors de passages de migrateurs (perte de 0,07% de la production), augmenter le seuil bas de mise en fonctionnement (les chauve souries de chassant pas par vents fort)…

 

http://www.connaissancedesenergies.org/sites/default/files/42-23691442_0_zoom.jpg

Cet article m’a permis de trouver sur le net un site dédié à un programme « Eolien et Biodiversité » (lien sur le logo ci-dessous) qui insiste sur le fait que le critère « mortalité directe » n’est qu’un volet de l’impact des éoliennes, la perte d’habitat et le dérangement (changement de trajectoire d’animaux déjà en limite énergétique lors des migrations…) étant à considérer à parts égales. Le site et riche et démontre que l’intégration du paramètre « Biodiversité » est une condition du déploiement de l’éolien sur nos territoires.

Cohabitation éoliennes - oiseaux dans BIODIVERSITE Capture

L’impact des éoliennes sur les oiseaux n’est ni une raison de rien faire, ni un sujet à prendre avec légèreté. Les choses sont compliquées, c’est comme ça. la bonne nouvelle, c’est que les compétences et références se font plus nombreuses sur le sujet et on peut être optimiste sur les dispositions préventives qui seront mis en place dans les générations d’éoliennes à venir.

 

Je continue de croire à cette technologie (sans être opposé à leur classement en ICPE) et vous pousse à répondre à l’appel à souscription d’Énergie Partagée en cours : lien. Devenez un actionnaire « pour quelque chose ».

 

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social