Géo-ingénierie : la fertilisation des océans au Fer

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 27 août 2012

Nos amis de chez « Géotrouvetou et Company » ont trouvé une solution inattendue au problème du réchauffement climatique : la fertilisation des océans avec du fer (cela aiderait à enterrer le dioxyde de carbone dans les fonds marins pendant plusieurs siècles).

La Géo-ingénierie : notre dernière chance ? dans GAZ A EFFET DE SERRE geo-trouvetout

Le rapport, rédigé par une équipe internationale d’experts, fournit un argument supplémentaire pour l’utilisation discutée de telles techniques de fertilisation des océans pour lutter contre le réchauffement climatique (sans préciser les dommages collatéraux).

Dans le fond (sans mauvais jeu de mots), il semblerait que lorsque le fer est rejeté dans l’océan, il peut entraîner une croissance de petites plantes qui transportent du dioxyde de carbone vers le fond marin lorsqu’elles meurent.  « Des scientifiques ont rejeté 7,7 tonnes de sulfate de fer, un nutriment essentiel pour les plantes marines, dans l’Océan Antarctique en 2004. Au moins la moitié du dioxyde de carbone contenu dans les diatomées, un type d’algues créé par le fer, a coulé à plus de 1000 mètres de fond. »

  »Malheureusement », toute expérience de grande échelle de fertilisation des océans à base de fer est actuellement interdite par la Convention internationale de Londres sur la décharge en mer. Dommage, en résolvant le problème du réchauffement climatique si rapidement, on aurait  pu se concentrer sans scrupule sur la maitrise du prix du pétrole à la pompe et pourquoi pas baisser les taxes associées pour subventionner cette énergie devenue propre (c’est prévu ? ah bon…).

 

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social