• Accueil
  • > ACTUALITE
  • > L’ONU appelle à un nouveau modèle économique pour relancer la croissance

L’ONU appelle à un nouveau modèle économique pour relancer la croissance

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 20 mai 2012

A l’occasion d’un débat de haut-niveau sur l’état de l’économie et de la finance mondiale, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé jeudi 17 mai à créer un nouveau modèle économique pour surmonter la crise (lien vers le communiqué intégral).

Citation : « Considérons les faits : l’ancien modèle ne marche pas. Nous devons créer un nouveau modèle pour une croissance dynamique. Une croissance équitable, une croissance durable qui respecte les limites de notre planète et qui peut bénéficier à cette génération ainsi qu’à celles qui vont suivre ». « Nous avons besoin d’un cadre pour une production et une consommation plus durable, d’un accord pour éradiquer la faim, et d’une nouvelle dynamique pour assurer l’accès universel à l’eau potable tout en protégeant les ressources rares. Nous devons fournir un effort pour améliorer les conditions de vies dans les villes du monde », a-t-il ajouté.

C’est une bonne introduction à la tenue de RIO + 20, évènement mondial majeur de 2012 dont personne ne parle (notre président tout neuf s’est engagé à s’y rendre en personne pour défendre notamment l’idée de mettre ne place une Organisation Mondiale de l’Environnement).

L'ONU appelle à un nouveau modèle économique pour relancer la croissance dans ACTUALITE 514179-ki-moon

En complément (et en cohérence), consultez ce lien sur un rapport de la Royal Society (lien)

Première urgence selon ce rapport : gérer les 1,3 milliard de personnes qui vivent actuellement dans une extrême pauvreté.

Deuxième préoccupation: réduire la consommation effrénée des pays développés et des économies émergentes. «Il va falloir réduire, voire transformer radicalement la consommation de matériaux, et développer les technologies durables», est-il expliqué. Pour cela, il est nécessaire d’opérer un découplage entre l’activité économique et la pression sur l’environnement, en accélérant le réemploi et le recyclage, en réduisant les déchets, en développant les énergies renouvelables et en augmentant les coûts de la consommation.

Le troisième challenge consiste à ralentir et à stabiliser la croissance de la population mondiale.

 

source : journaldelenvironnement.net


 

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social