Géo-ingénierie suite… La théorie du Volcan artificiel

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 11 avril 2012

Dans la famille « c’est pas compliqué de résoudre le problème du climat », je vous propose le concept du volcan artificiel présenté récemment par quelques scientifiques britanniques.

« En 1991, les poussières émises lors de l’éruption du Pinatubo, obscurcissant le ciel, avaient rafraîchi de 0,5 °C le climat mondial durant quelques mois. Suivant ce modèle naturel, les scientifiques imaginent « refroidir le réchauffement » en injectant dans la stratosphère des sulfates, capteurs de chaleur solaire.

Géo-ingénierie suite... La théorie du Volcan artificiel dans GEO INGENIERIE volcans%20ok

Pour démontrer la faisabilité de leur système, les chercheurs entendaient brumiser quelques dizaines de litres l’eau par heure, à moyenne altitude. L’étape suivante aurait consisté à mettre en batterie 64 tubes de 25 km de long, pour diffuser dans les hautes couches de l’atmosphère, un véritable fog soufré. Coût du projet : entre 50 et 500 milliards de livres pour disperser 2 millions de tonnes par an de sulfates et d’aérosols. Succès pas garanti.

 Sous la pression de l’opinion publique, et notamment d’ETC Group, une ONG spécialisée dans la dénonciation de « dérives scientifiques »,les hommes en blanc ont suspendu leur projet« .

 

source : http://energie.lexpansion.com/climat/les-delires-de-la-geo-ingenierie_a-35-7281.html

Je vous recommande aussi la lecture d’un dossier complet sur le sujet parru dans la lettre mensuelle L’USINE A GES : lien

 

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social