Idée reçue n°7 : la voiture à 3L n’existe pas…

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 28 mars 2012

Début mars, l’Ademe présentait aux journalistes des prototypes de véhicules «zéro émission». Les vedettes ont été les voitures électriques, quelque soient leur nombre de roues ou leur style. Je reste convaincu que de dire que la voiture électrique est « forcemment propre » est soumis à caution (voir post sur le sujet).

J’ai donc préféré retenir des propos de François Loos, Président de l’ADEME, la phrase suivante : «Aujourd’hui, la consommation actuelle du parc automobile atteint 7 litres au 100 kilomètres. Les émissions des voitures représentent donc 65 millions de tonnes équivalent CO2 par an. On doit pouvoir passer à 4 l/100 km. Ce qui réduirait de 30 millions de tonnes équivalent CO2 les émissions carbonées des véhicules légers. Mais on voit bien que ce n’est pas suffisant pour atteindre le facteur 4, la division par 4 des émissions de carbone, d’ici 2050».

Ce n’est pas « suffisant » de travailler sur la baisse de consommation mais celà reste pertinent et rapidement accessible de mon point de vue ! Une fois n’est pas coutume, je m’autorise donc à faire de la publicité (non rémunérée) pour un modèle du groupe VW, partant malheureusement du constat que cette entreprise ne souhaite pas trop promotionner ses plus petits modèles; de peur peut-être qu’ils fassent de l’ombre aux grosses berlines.

Idée reçue n°7 : la voiture à 3L n'existe pas... dans IDEES RECUES polo_bluemotion_89g

 La voiture à 3L existe. Elle se nomme Polo Bluemotion 89g et est vendue avec une consommation de 3 à 3,5 L au 100 km. Une révolution ? Tout le monde s’en contre-fiche…

Car, même si la technologie permet de faire une voiture à si faible consommation, il reste à convaincre le client-conducteur que la taille de sa voiture doit diminuer (rappelons une vérité : plus la masse à déplacer est importante, plus l’énergie à rendre disponible l’est aussi !), lui apprendre à lire la performance sous un nouveau jour (remplacer les secondes pour atteindre les 100 km/h par la consommation au 100 km…) et à rogner sur son confort (si, si, je vous assure que l’on tient à 4 dans une Polo).

Bref, le plus dur reste à faire : convaincre de l’intérêt de la sobriété.

Je m’attelle à vérifier que les performances affichées par mon nouveau véhicule sont confirmées à l’épreuve du quotidien.

 

Source à consulter sur le sujet :

- Guide Ademe des consommations et émissions des véhicules légers (lien)

- Guide Ademe des conducteurs responsables (lien)

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social