Pourquoi l’Inde se tire une balle dans le pied ?

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 17 décembre 2011

A Durban, il semble que l’Inde ait été un des états les plus réfractaires à toute prolongation du protocole de Kyoto et à toute perpective, même lointaine, d’engagements contraignants.

Les explications sont à trouver du côté du développement économique (proportionnel aux émissions de GES) encore largement nécessaire, ne serait-ce que pour faire aussi bien que le voisin chinois en matière de maitrise de la pauvreté (1,2 milliard de chinois sur 1,3 mangent à leur faim, ce qui est loin d’être le cas en Inde).

Pourquoi l'Inde se tire une balle dans le pied ? dans ACTUALITE

Il semble pourtant que l’Inde (au même titre mais dans une moindre mesure que le voisin chinois) va être une des premières victimes du réchauffement climatique et qu’il ferait bien de ne pas faire de l’anti-jeu dans les négociations internationales pour maitriser les émissions de GES, dans son propre intérêt.

En effet, la fonte des glaciers de l’Himalaya est engagée et promet un bien triste sort aux 500 millions de personnes qui dépendent très directement de ses bienfaits en période sèche (juillet / septembre). 37% de la surface agricole dépend du Gange qui tire son eau exclusivement de la fonte saisonnière des glaciers ! Une fonte structurelle des glaciers non remplacée, c’est d’abord des innondations et par la suite des saisons sèches à digérer.

Attention danger.

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social