Un projet de dessalement d’eau de mer en Vendée

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 9 décembre 2011

Il est maintenant public (lien article Figaro de cette semaine), qu’un projet d’usine de dessalement d’eau de mer est en cours d’étude. Il verrait le jour à proximité des Sables d’Olonne et serait le premier dans le genre en France Métropolitaine.

 

Un projet de dessalement d'eau de mer en Vendée dans A L'OUEST 5292412-l-39-usine-de-dessalement

 

Ce projet répond à un déficit chronique en eau du département vendéen. En effet, les activités touristiques et agricoles consomment au plus mauvais moment lorsque les stocks en eau disponible sont les plus faibles. De plus, les capacités de stockage sont limitées sur le territoire. L’eau est l’élément « vital » par excellence et la comparaison des enjeux (eau contre climat) n’apportera rien de bon. Cependant…

Le coût énergétique du fonctionnement d’une telle installation est important (je collecte des informations factuelles sur le sujet pour « voir »). N’est-il pas risqué d’assoir la réponse à un déficit structurel (eau en Vendée) sur un autre déficit structurel (Energie électrique sur le Grand Ouest et Energies Fossiles en général)?

Une partie de l’Energie qui sera utilisée sera renouvelable (dans quelle proportion ?). A priori celà ne change pas grand chose au fait que l’essentiel devra être assuré par de l’électricité de réseau ou du gaz. A la marge de tout ça, il est bon aussi de rappeler que pour respecter les engagements nationaux en terme de production d’Energie renouvelable (20% dans la production globale d’Energie) nous devons remplacer la production d’Energie existante par des Energies renouvelables et non les utiliser pour de nouveaux besoins !

Enfin, le coût de production de cette eau ne sera pas indolore  : les KWh « cachés » dans l’eau se retrouveront inévitablement sur la facture du consommateur; ce qui peut avoir l’effet vertueux de faire baisser la demande. Pourquoi dans ce contexte ne pas jouer dès maintenant sur le prix pour faire infléchir la consommation d’eau des ménages et professionnels ? Pourquoi ne pas mettre fin à l’incohérence de la facturation de l’eau du tourisme « forfaitaire » (si les clients des camping payaient « au ratio » de la consommation réel, il y a peut-être des gains accessibles) ? Pourquoi ne pas tenter le pari des cultures faiblement consommatrices et remplacer le maïs par du sorgho (lien sur un post précédent) ?

Des pistes d’actions pour diminuer la consommation me semblent encore exploitables avant d’être convaincu par ce projet…

A suivre…

Une Réponse à “Un projet de dessalement d’eau de mer en Vendée”

  1. Autour de la Responsabilité Globale… » Archives du Blog » Impacts environnementaux du dessalement d’eau de mer dit :

    [...] de mer, en échos notamment au projet vendéen d’usine envisagé aux Sables d’Olonne (lien post précédent), voici quelques informations glanées sur le site http://www.ecotoxicologie.fr qui a consacré un article [...]

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social