La Géo-ingénierie : notre dernière chance ?

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 4 décembre 2011

Voilà pas 1 mois que je connais l’existance de la Géo-Ingénierie que j’en trouve de toutes les couleurs dans ma veille sur le net. Le principe est le suivant : à défaut de nous appuyer sur des décisions structurelles (et donc politiques) pour diminuer les émissions de CO2 et avoir une chance de ne pas dépasser les 2°C de réchauffement climatique d’ici 2050, laissons les plus fous de nos scientifiques proposer des solutions « hors normes » et espérons que ça marche!

Ca me fait un peut penser à la dernière demi-heure d’un film d’action américain où le héro est capable de sauver le Monde avec un truc de fou qui n’a « raisonnablement » aucune chance de marcher.

La Géo-ingénierie : notre dernière chance ? dans DEFINITION geo-trouvetout

 

Certaines « offres » seront mêmes présentées à Durban au sein de la grande conférence sur le climat dont les médias n’ont que faire (le quota a été utilisé pour Copenhague).

Deux points de vue s’offre à nous :

1- on n’est vraiment bien mal engagé pour prendre au sérieux ces projets et pleurons

2- il est bon de rire et après tout… Pourquoi pas ?

 

Je partagerai sur ce blog les dernières « Géo-Ingénieries » dans une rubrique dédiée.

 

Pour commencer le rapport du Solar Radiation Management Governance Initiative récemment mis en ligne présente des travaux totalement orientés autour de la diminution artificielle des radiations solaires (et donc de la diminution de la source de chaleur). Comment faire ? C’est pas très compliqué, il suffit de mettre en place des miroires géants entre le Soleil et la Terre ou encore de travailler au « blanchiement des nuages ». Au boulot.

 

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social