Relecture du rapport Stiglitz

Posté par Jean-Luc DOTHEE le 22 octobre 2011

Rappelez-vous, le rapport remis au Président de la République en septembre 2009 à sa demande : le fameux rapport Stiglitz-Sen-Fitoussi.. Une éternité ? deux ans en fait…

Des chercheurs de l’INSEE ont récemment rédigé une note « accessible » présentant des illustrations d’application des préconisations de ce rapport. Lien.

Image illustrative de l'article Joseph Eugene Stiglitz

Le rapport présentait une réflexion sur la mesure de la performance économique et du progrès social et préconisait dans sa conclusion, très grossièrement, la prise en compte des points suivants :

1- Le PIB est largement imparfait. Il ne peut prendre en compte notamment le bien-être de la population. D’autres indicateurs existants permettraient d’ajuster ce « phare » incontournable. Rappelons que le PIB exclut par définition de son périmètre tous les services rendus bénévolement par les personnes ou les associations et toutes les richesses naturelles d’un pays (forêt, eau potable…).

2- Sur le volet « bien-être », des indicateurs subjectifs peuvent compléter les indicateurs quantitatifs. La mesure n’est pas toujours possible.

3- La question de la soutenabilité (prise en compte des générations futures) et du bien être « immédiat » ne peuvent être mesurés avec les mêmes indicateurs.

4- aucun indicateur aggrégé n’est pertinent pour tout mesurer à la fois… Seul un tableau de bord permettra d’avoir une vision globale…

On peut objectivement constater que depuis 2009, rien n’a changé et que seule la « croissance » du PIB a le droit à la une de la presse et à l’intérêt des politiques… Ce rapport est-il un rapport de plus classé dans une étagère ? C’est dommage car, à fortiori quand la croissance n’est plus là, lire les autres indicateurs prend toute sa pertinence.

Laisser un commentaire

 

vagno |
Fin de séjour à Amnesia |
nkoloboudou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.motamotadomicile.fr
| TOUJOURS MASI MANIMBA
| Du lien social